19352663.jpg
Diaphana

Je n’avais jamais vu de Xavier Dolan jusque là, non que j’ai quoi que ce soit contre les québécois mais pendant longtemps j’avais cette règle non avouée de ne jamais aller voir de film (ou lire de livre) de gens plus jeunes que moi parce que ça me filait des complexes sur la non avancée de ma propre vie. A 34 ans je réalise enfin que c’est très très con comme règle quand même, que je n’ai de toute façon aucun talent particulier, et que ayant passé ma vingtaine occupée par une dépression lourde et non diagnostiquée (et donc non soignée), j’avais pour objectif principal : me lever et aller travailler car avoir un toit au dessus de sa tête c’est assez cool. Du coup ça laisse assez peu de temps pour faire de grands projets comme écrire un livre ou composer un opéra. C’est le grand avantage de la dépression, ça permet de viser beaucoup moins haut en matière d’ambitions. Des mois d’absence sur ce blog et je fais toujours des tartines en guise d’introduction car je ne sais ni commencer ni finir, avouez que ça vous avait manqué. Non? 🤨

Tout ça pour dire que la semaine dernière je suis allée voir Matthias & Maxime et que oh la la le coup de cœur. Fin de la critique. Merci d’être passé(e)s. Merci également de demander à Télérama de m’embaucher. Bon, comme le but est quand même de donner envie aux gens de le voir je vais tenter de développer un peu.

C’est l’histoire d’un groupe d’amis québécois d’environ une trentaine d’années (au vu des âges des acteurs et actrices on est sur des gens nés à la toute fin des années 80) qui se retrouvent dans un chalet pour un week end (on est au Canada, d’où le chalet) (ça fait beaucoup de parenthèses, oui). On devine qu’ils se connaissent depuis toujours ou presque et qu’ils passent l’essentiel de leur temps à se chambrer et à se balancer des piques #leshommes, le tout avec des sous titres – dieu merci – car le québécois a beau être techniquement du français il s’est de toute évidence passé beaucoup de choses avec  l’expatriation. Au milieu de ce groupe, deux amis très proches *wink wink* les Matthias et Maxime du titre. Pour les besoins d’un court métrage ils doivent s’embrasser devant la caméra, un baiser « innocent » (qu’on ne voit pas à l’écran et c’est plutôt une excellente idée) qui va bouleverser leurs vies. Matthias est bien installé dans la sienne, il a une fiancée, un bon travail, un avenir tout tracé. Maxime est un peu plus paumé et s’apprête à filer vers l’Australie pour y tenter sa chance.

C’est une histoire d’amour mais pas seulement. C’est avant tout une histoire d’amitié, entre deux hommes, mais aussi celle de tout un groupe qui a grandi ensemble et qui tente à présent de rentrer dans l’âge adulte avec toutes les responsabilités que cela peut impliquer. Ces deux aspects là sont très réussis, mais ce qui m’a vraiment touché dans le film c’est le portrait de cette génération et de ce moment charnière qu’est le passage de la trentaine. Autour de moi (et autour de vous sans doute si vous avez dans ces âges), c’est le moment où les gens se marient, font des bébés, gagnent en responsabilité au travail, achètent des maisons (ce dernier point est beaucoup moins vrai si comme moi vous vivez à Paris par contre). C’est compliqué pour les gens qui ne rentrent pas dans ces cases, l’impression de voir tout le monde avancer alors qu’on a le sentiment d’être coincé(e) dans sa propre situation. Le sentiment d’être en retard sur les autres aussi, même si on a conscience que c’est complètement con parce que la vie n’est ni une course, ni une compétition. Matthias et Maxime sont en quelque sorte chacun d’un côté de cette « barrière » et le plus malheureux dans sa vie n’est pas forcément celui que l’on croit au premier abord.

Plus qu’une histoire d’amour, c’est un très beau film sur l’amitié, et c’est un genre que j’aimerais voir plus souvent au cinéma *chantonne les copains d’abord*. Je n’ai pas de point de comparaison donc je ne peux pas vous dire si c’est un bon Dolan ou pas (ma TL Twitter de grande qualité dit que oui), mais j’ai personnellement tout aimé du film sur le plan de la mise en scène et de la direction d’acteurs. Les scènes de groupe sont particulièrement réussies – et merveilleusement rythmées, c’est tellement casse-gueule sur ce plan là les scènes de groupe – il y a une scène que j’ai particulièrement aimé mais dont je ne peux pas parler pour ne pas spoiler le film (commentaire d’une utilité folle donc, j’en conviens) (si vous avez vu le film saurez vous deviner la scène en question?). Ça m’a en tout cas très donné envie de voir les autres, qui ne sont disponibles sur aucune plateforme légale à ma disposition (Netflix et Prime) soit dit en passant et c’est bien dommage. Veuillez commenter si vous avez des suggestions légales pour les voir, j’aime payer pour ma culture 😋

Comme précisé en introduction, je ne sais ni commencer, ni finir. C’est donc sur ces sages paroles que je vais conclure. Bon mardi soir (ou mercredi matin, il est déjà si tard), bon cinema 🎞.

Matthias & Maxime, un film canadien de Xavier Dolan. Actuellement en salles (distribué par Diaphana en France).

Posted by:enveille

3 replies on “[Film] Matthias & Maxime

  1. Bon, quand est-ce qu’on devient collègues à Télérama ? Depuis le temps qu’on fait des allusions, ils pourraient accélérer la cadence et nous embaucher. Tellement de temps perdu, je ne comprends pas.

    Je suis contente que tu aies aimé le film ! Je l’ai trouvé pas mal du tout alors que j’avais été assez déçue par ses deux précédents. Dolan murit et essaie d’appréhender le passage à l’âge adulte tout en traitant une nouvelle fois ses sujets fétiches. Sa mise en scène est effectivement très fluide, les scènes de groupe sont aussi justes que la réflexion sur le temps qui passe. Un vrai plaisir de retrouver cette émotion pure dans un Dolan !
    Si tu veux, je peux te passer des DVD : j’ai tous ses films jusqu’à Mommy 😉

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s